SCoT et préservation des espaces agricoles

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) est un document d’urbanisme et de planification stratégique. Il définit les orientations de l’aménagement du territoire pour une dizaine d’années. Sa vocation est de trouver un équilibre entre préservation du cadre naturel et développement urbain.

Carte SCoT

L’enjeu de cet outil d’aménagement du territoire est d’autant plus important qu’à l’échelle nationale, « la consommation d’espace a pris, depuis 30 ans, une ampleur qui menace l’activité agricole, les écosystèmes et les paysages. Il est devenu  urgent de considérer l’espace comme un bien commun et limité, une ressource pour la communauté, apportant des richesses économiques et des bénéfices écologiques. Les territoires ont la pleine maîtrise du développement urbain et de leur choix d’extension de l’urbanisation. Lorsqu’un territoire fait le choix de sacrifier cette ressource pour l’urbanisation, il doit aujourd’hui être en mesure de le justifier et de démontrer que des alternatives ont été étudiées. Il s’agit en particulier d’être plus innovant dans les formes urbaines (compacité, densité acceptable…), d’investir la question du renouvellement urbain même en milieu rural et de revisiter l’idée que l’on se fait de la qualité et du confort résidentiel. »

Le ministère du logement et de l’égalité des territoires a publié un document intitulé « le SCoT, un projet stratégique partagé pour l’aménagement durable d’un territoire » dont l’objectif est, en premier lieu, de sensibiliser les élus à ce type de démarche. Consultez le en ligne

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.